Grand-père espagnol dans le Bataillon

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Mar 12 Avr - 20:56

Re-bonjour..Je viens d'envoyer à Bruno (BKLX) un texte pour corriger Wikipédia , car il y a pas mal d'erreurs concernant le passage d'ORTIZ dans les unités de Choc en 43/45....Bruno est beaucoup plus pointu que moi et il devrait arriver à corriger le texte de Wikipédia...Cdlt . Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  BKLX le Jeu 14 Avr - 5:40

J'ai modifié Wikipedia
dites moi si vous êtes ok
Bruno
avatar
BKLX
SERGENT-CHEF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Jeu 14 Avr - 6:21

Bruno , bonsoir..En bas de page (renvoi 10) tu dis que le 1er Cdo lourd devient 5ème Cie du 1er Choc le 2 février 45 à BELFORT;;;c'est à COLMAR; Cdlt . Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  BKLX le Ven 15 Avr - 19:41

Erreur corrigée
Bruno
avatar
BKLX
SERGENT-CHEF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 15 Avr - 20:06

Bonjour et merci pour ces corrections... Cdlt. Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Hola

Message  petitjean le Sam 17 Fév - 8:14

Buenas tarde, estoy buscando una personna que puede ser su abuelo.
Me llamo Juan Ortiz y soy el nieto de vicente Ortiz, su esposa Isabel y mi padre Juan.
Mis abuelos vivian en barcelona y mi padre nacio en enero 1929.
Mi abuelo y su hermano icieron la guerra civil de espagna y ala rétirada fueron aparcados en Argeles, y Rivesaltes.
Mi padre y su madre passaron los pyrénéos en invierno en 1945 para volver a vivir con mi abuelo vicente.
Todo eso para decir que me ablaban de un primo antonio que combatio con Leclerc. essa personna me acuerdo que me contaron que los visito en la finca donde travajaban cerca de toulous. Me contaron que se marcho en america del sud y que tenieron una correspondencia un poco de tiempo. Mando un billete de cinco dollares cuando nacio mi hermana (billete que mi padre guardaba en su bolso. Tenian mas cossas que les habia dejado por casualidad.
Mi question es que su abulo puede ser esa personna.
Muchas gracias y asta luego quien sabe.
Juan
PS: perdonné mi espanol es muy escolar.

petitjean
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Sam 17 Fév - 22:22

Petitjean , merci pour cette participation , je vais essayer de traduire (mon espagnol à moi est aussi scolaire..) Cdlt.. Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

grand père espagnol

Message  petitjean le Sam 17 Fév - 23:18

Bonjour, merci pour votre réponse rapide.

Je suis jeune retraité et je cherche une réponse aux récits de mon grand père et père sur la guerre civile d’Espagne.

Mon grand père m' avait raconté certains passages de son implication dans la guerre d’Espagne ( j'ai le souvenir ou plutôt des flashs de rencontres dominicales entre des républicains espagnols au domicile de mon grand père en France. J'avais 14 ans lorsque j'ai perdu celui-ci.

De ses récits je me souvenais du général ORTIZ, cousin de mon grand père ( il m'en avait parlé suite au film mourir à Madrid) et de l’enrôlement de celui-ci dans l'armée de libération.Ayant enfin du temps devant moi j' ai recherché sur internet et de clic en clic (de souris) je suis arrivé sur ce forum.
J' aimerais si cela était possible m'entretenir par mail avec AC petit fils d' Antonio Ramirez.

En effet ils se voyaient régulièrement après la libération, jusqu’au départ de celui-ci en Amérique du sud. Ils ont arrêté de correspondre par raison de sécurité. Antonio Ortiz à la naissance de ma sœur aîné avait envoyé un billet de 5 dollars pour faire un cadeau à celle-ci,ce billet mon père le gardait dans son porte feuille.

Mon Grand père lors de la rétirada avait été parqué sur les plages à Argelès , Rivesaltes ensuite, Nevers ou si mes souvenirs sont bons il coupait du bois.
Revenu (comment?) dans la région Midi Pyrénées il faisait partie du maquis de la montagne noire et était caché avec d'autres personnes dans une ferme proche d'Albi.

Mes recherches et attentes sont différentes de celles des habitués du forum.

Merci de votre aide.

Cordialement.

Jean Ortiz

petitjean
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Inès Lacroix le Dim 18 Fév - 0:44

Bravo Henri!
La retirada, c'est la grande retraite qui a abouti en France, où on avait prévu l'accueil de 5000 personnes environ mais pas dix fois plus si mes souvenirs sont exacts. Un certain nombre d'hommes ont été recrutés par des préfets intelligents pour aller travailler dans les fermes par exemple, j'en ai connu en Savoie.
je crois qu'Alex n'est pas passé depuis longtemps sur le Forum, je le préviens directement à tout hasard.
Bienvenue, Jean
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  petitjean le Dim 18 Fév - 1:25

Merci beaucoup.

petitjean
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Dim 18 Fév - 1:29

Bonjour à tous..Encore une fois , honte d'être Français , quand on voit le traitement imposé par la France à ces réfugiés Espagnols (qui luttaient pour la République..).. En 62 nos Harkis ont connu les mêmes déboires.. Cdlt.  Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Inès Lacroix le Dim 18 Fév - 3:07

C'est plus compliqué que ça, Henri. On avait préparé l'accueil en effet, suivant les prévisions optimistes des Républicains Espagnols, qui eux-mêmes n'étaient pas des anges - CF le POUM...... et face à une énorme vague d'une cinquantaine de milliers de personnes, il a bien fallu improviser sans tellement de moyens puisqu'on sortait d'une énorme crise économique qui avait laissé pas mal de traces. Et là-dessus il y a eu la sympathique petite virée touristique allemande et les vagues de réfugiés du Nord, l'Occupation.... Ceux que je connaissais en Savoie y sont restés.
A part ça, ALex dit que son grand-père avait seulement une soeur, mais qu'il va demander à sa mère. Des Républicains espagnol il y en avait aussi plein la division Leclerc, d'ailleurs
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  AC Ortiz le Dim 18 Fév - 4:03

Bonjour a tous

Inès m'a dit qu'il y avait des nouvelles dans le forum. Excusez-moi, mais dernièrement je n'ai pas le temps pour internet. Encore, merci Inès!

Henri, ne sois pas honteux.
La France libre a pris soin de mon grand-père: il lui a offert la nationalité française, un poste d'officier dans l'armée, -bien qu'il n'en ait pas voulu-. Enfin, la France lui a versé la pension d'ex-combattant pour le reste de sa vie.
La France pronazie ne vaut pas la peine d'être rappelée.

Buenos días Juan !

Votre espagnol est mille fois mieux que mon français. (Je devrais dir mon Google-translator-Français)
J'ai posé cette question à ma mère: Elle dit que mon grand-père avait un frère Miquel et une sœur, Isabel. Ma mère ne se souvient d'aucun cousin Vicente de son père Antonio, et malheureusement, de cette branche de la famille, seule une cousine - une des trois filles de Miquel - est vivante, mais le contact est perdu. Je suis désolé, je ne peux pas aider plus en cette direction …mais la parenté pourrait être vrai. Mon grand-père a passé un certain temps en France avant d'aller en Amérique, il a travaillé à Bordeaux et il a créé une entreprise, une scierie à Saverdun (Ariège)…
De toute façon, il y a une chose qui ne rentre pas : vous avez parlé de la division Lecrec. Êtes-vous sûr? Ceux Espagnols qui se sont battus avec Leclerc ont rejoint la soi-disant "La nueve" une des premières compagnies à entrer à Paris. Mais Antonio Ortiz Ramirez a rejoint le Bataillon de Choc commandé par Gambiez… C’est diférent.

Salutations cordiales d'un Ortiz de Barcelone
avatar
AC Ortiz
1ère CLASSE


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Inès Lacroix le Dim 18 Fév - 4:47

En effet, Alex,je me suis mal exprimée, je voulais dire que dans la Nueve il pouvait aussi y avoir un autre Ortiz parmi les Espagnol.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  petitjean le Dim 18 Fév - 6:11

Merci à vous pour l'aide apportée.

Hola, me recuerdo que mi abuelo vicente me abia dijo que su abuelo antonio se habia ido a america con su hija es que corresponde?
Muchissimas gracias de haber conceguido de responder a mis buscas. tengo un poco de pena de no haber sido mas curioso cuando tenia todas la informationnes tan cerca.
Pero la escuela (mis abuelos que me an cuidado querian que estudie y los e perdido en 1967 tenia 14 anos.
Tengo tiempo soy jubilado desde poco y tengo affection para la historiade espana y francia.
Gusto que eh dado à mi hijo es professor de historia geografia y ensegna en facudad.
Amistad de toulouse.
Lo mejor para usted.
Juan

petitjean
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  AC Ortiz le Ven 23 Fév - 10:22

Bonjour Juan,

Apprendre l'histoire est la clé pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Enseigner l'histoire est louable!
Et non, Juan, ma mère n'est jamais allée en Amérique. Les idéalistes ne devraient jamais avoir de parents ... Mon grand-père est parti en Amérique avec son ami Ascaso. On peut dire qu'il a abandonné ma mère et que ma grand-mère -Juana del Corral était son nom- en France, a Saillagouse, là, ma mère est allée à l'école, elle a appris la langue française, elle la parle encore, et l'anglais et l'italien, et ... elle est à la retraite, bien sûr, était professeur à l'Université de Barcelone.
Les femmes sont revenues en Espagne quelque temps plus tard. Ma grand-mère est morte peu de temps après, quand ma mère était adolescente.

Pour être plus familier avec le personnage de mon gran père, il est bon de voir le documentaire "Ortiz General sans dieu ni maitre" ...

Un plaisir de rencontrer quelqu'un qui est curieux de son histoire!

Salutations au forum et Vive le République!

Alex.
avatar
AC Ortiz
1ère CLASSE


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 23 Fév - 19:17

Alex , bonjour..Merci de ta participation.....J'ai rencontré un Ancien républicain Espagnol de la Nuève 2ème D.B lors des commémos des combats d' Alsace..Je te ferai un scan de la photo...
Cordialement..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  AC Ortiz le Dim 25 Fév - 0:59

Mercí! et Bonjour à tous

J'ai une question pour les connaisseurs du forum ...
Il y a quelque temps, je me suis souvenu d'une affaire liée à Antonio Ortiz, et j'aimerais savoir ... Dans les années quatre-vingt-dix mon grand-père a fait une tournée en France, en suivant la route de la campagne du Bataillon de Choc. Il m'a demandé de l'accompagner mais j'ai eu une période d'examens pendant ce temps et je n'ai pas pu. Un vieil ami de lui l'a accompagné.
Il m'a dit qu'il avait été à Mont Louis, au quartier général des Commandos. Il s'est identifié comme un ancien combattant et le garde l'a invité à entrer.

La question:
Est-il possible de savoir s'il y a un enregistrement de ce genre, s'il a signé un livre d'or ou quelque chose comme ça????

... J'y suis allé il y a quelques années (2013), mais la visite s'est limitée aux "lieux touristiques" de la caserne, ce n'était pas une «journée portes ouvertes» et je ne pouvais pas demander cela à ce moment-là ...

Salut
avatar
AC Ortiz
1ère CLASSE


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Dim 25 Fév - 5:26

Alex , bonjour..Le Chef de Corps du C.N.E.C de Mont-Louis doit laisser son commandement en juillet et l' Amicale est invitée à participer à la passation de commandement..Je peux te proposer de venir pour cette cérémonie si tu habites à proximité de la France..Je serai présent et pourrais t'aider dans tes recherches...
J'étais présent en mai 2013 pour les 70 ans de la création du Bataillon de Choc...Dommage que nous aurions pu convenir d'un rendez-vous....
Cdlt..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  AC Ortiz le Dim 25 Fév - 7:24

Merci!

Je me souviens de l'événement en 2013, il a été commenté dans le forum, mais quand c'est arrivé il ne m'était pas possible d'y aller. En tout cas Mont Louis n'est pas si loin de Barcelona!
S'il vous plaît, quand vous connaissez la date, écrivez-la dans le forum.
Cette Juliette je serais un peu occupée, mes vacances sont en août, et aussi, cette année, je voudrais faire une excursion à travers les Pyrénées avec la famille, en suivant la route que mon grand-père a fait quand il s'échappe d'Espagne en France, traversant le Port de la Boet le 1938. Ce sera aussi le 80ème anniversaire en juillet (C'est l'excuse pour connaître cet endroit) Nous verrons...

Salut
avatar
AC Ortiz
1ère CLASSE


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Inès Lacroix le Dim 25 Fév - 10:04

Alex, il faudra nous faire un compte rendu avec des photos de cette route
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  mickey le Lun 26 Fév - 20:52

Rien d'étonnant , a cette époque du coup que la personne était un peu courageuse et fuyait le STO il devenait "réfractaire" et entrait dans le maquis.
Ce fut le cas de mon père STO,Echappé,Maquis Bayard, engagé Choc a la libération de DIJON puis, Indochine !!!
Naturalisé français en 1951 apres de nombreuses démarches  bounce
avatar
mickey
ADJUDANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Chasseur SIMORRE le Lun 26 Fév - 20:57

Salut Mickey , comme notre Ancien André , lui aussi devenu Français (alors que né dans un département Français  car en Algérie Française il y avait 3 départements..) aprés 5 ans d' Armée.
Cdlt..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand-père espagnol dans le Bataillon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum