LE RÔLE DU CHEF DE GROUPE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE RÔLE DU CHEF DE GROUPE

Message  Chasseur BRAGHINI le Ven 6 Jan - 5:24

D'un point de vue infanterie traditionnelle, le groupe n'est que rarement seul et donc au contact assez direct du chef de section, de fait son rôle ressemble beaucoups à celui du chef d'équipe. Sur le plan commando ou infanterie légère, le groupe et souvent l’entité la plus volumineuse déployer, de manière à pouvoir se faufiler plus facilement. Dans cet optique, le chef de groupe bénéficie d'une totale liberté d'action, mais il doit aussi être à la hauteur technique d'un chef de section! Orientation, procédure radio, connaissance du matériel allié et ennemi (permet de renseigner avec précision), réglage d'artillerie, notions en actions de "guérilla"...
Sont rôle de base n'est pas très loin de celui du chef d'équipe, rendre compte, diriger les action de feux, l'emplacement de ses équipes, les conduites à tenir (si prise à partie, repérage de l'ennemi, tir d'artillerie etc)
Il reçoit mission, délais et secteurs d'exécution du PC puis il articule sa manœuvre et son groupe de manière à évoluer en sûreté maximale et à remplir la mission donnée.

Les groupes américains s'articulaient de la façon suivante:


Cette méthode mérite d'être adaptée à un effectif plus petit, mais à prouvée son efficacité pour progresser et pour "déjouer" une embuscade, mais pose quelques problème pour se replier en vitesse où pour des missions statiques.
Les français travaillent en 2 équipes par groupe, plus une partie "commandement" avec le chef de groupe et le tireur de précision.
On peut y ajouter une radio, un personnel médical, un spécialiste en déminage/explosif etc

Lorsque les équipes doivent se séparer pour remplir une mission, les chefs de groupe part avec l'équipe qui réalise la mission. L'adjoint, s'il y en a un, reste avec l'équipe en appui. Si aucune liaison n'est possible entre les 2 équipes, il faut convenir d'un délai maximum et d'une conduite à tenir en cas de non retour pour ne pas laisser une équipe figée qui attend indéfiniment.

Important à savoir, la plus petite antité militaitre est le binôme puis le trinôme.
On n'utilisera plutôt le biôme pour des missions de liaisons (dirigées vers l'arrière) ou pour un "coup de sonde" sur une distance et un axe défini (mission qui consiste à parcourir une certaine distance, aux abords du groupes, pour vérifier la présence d'ennemi, de points particuliers etc pour renseigner les chef de groupe). L'équipe réalisera plutôt des missions "vers l'avant" de fait de son nombre et de ses moyens.

_________________
"Mort aux Cons"
avatar
Chasseur BRAGHINI
SERGENT-CHEF


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum