LES CHARGES CREUSES

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES CHARGES CREUSES

Message  Chasseur BRAGHINI le Mar 3 Jan - 22:15

Le principe de la charge creuse, réside principalement dans la déformation d'un métal et le dégagement de chaleur qu'il en résulte. Je m'explique!
La charge creuse est un cône placé à l'envers de la progression de la roquette, derrière le quel se trouve une charge d'explosif de petite puissance (insuffisant à lui seul pour détruire la surface cible).



Lancer suffisamment vite et contre une surface suffisamment dure, la roquette cogne l'objectif violemment, ce qui à pour effet du produire une explosion dirigée de la charge. Celle-ci, par l'effet de pression, retourne le cône en le fondant (principe physique de dégagement d'énergie lors d'une déformation d'un corps) ce qui lui donne une forme de dard qui atteint une température avoisinant les 1200°.

Prenons le cas d'un char:
Cette température , appliqué sur une surface très petite, fond instantanément le blindage. La violente monté en température qui se produit alors dans l'habitacle engendre (toujours un principe physique lié à la dilatation des corps) une monté en pression de l'air ambiant, qui est accentué si l'espace est confiné (une trappe de char ouverte suffit à libérer suffisamment la pression limiter les effets)
Ces deux paramètres, conduisent, le plus souvent, à l'explosion des munitions et du carburant du char, ce qui le fait imploser, donc le détruit totalement.

Contre une surface dur tel qu'un mur:
L'effet de la chaleur et du choc à pour résultat de fissurer un mur traditionnel en briques ou béton, et de projeter énormément d'éclat... Les effets dans une pièce ne sont plus à démontrer, du fait du souffle et surtout des éclats qui occupent toute la surface de la pièce. Les effets sont comparable aux effets d'une grenade offensive.

Notez que l'explosion d'une charge explosive de la taille d'une grenade dans un espace clos, à pour effet, outre de générer des éclats meurtrier, de chasser l'air de la pièce par l'effet de souffle. Il est donc très dur de résister à ce genre d'action même quand on est protéger des éclats. De plus, il faut attendre quelques secondes avant de se précipiter dans la pièce afin que l'air y revienne...

_________________
"Mort aux Cons"
avatar
Chasseur BRAGHINI
SERGENT-CHEF


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum