Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Ven 29 Déc - 2:52

Re-bonjour aux adhérents du Forum.
Depuis hier je parcours plusieurs discussions et je suis très impressionné par la rigueur des réponses apportées sur les Bataillons de Choc et les Commandos de France. Je mesure alors à quel point vous allez pouvoir m'aider si vous en avez le temps.
Comme évoqué dans mon premier message le 28/12/2017 avec pour objet : "Recherche liste des hommes qui ont participé aux Commandos de France 1944/1945" je recherche toutes informations concernant l'un des membres de ces commandos : Jacques/Jacob Ehrenkranz, sujet de ma biographie en cours. En particulier, savoir à quel commando de France appartenait-il afin de mieux suivre son itinéraire dans les combats de l’hiver 44/45.
Face aux innombrables publications que j'ai découvert dans ce forum, aux enfants et petits-enfants de ces héros qui détiennent parfois des témoignages privés (carnets, journaux, entretiens enregistrés, etc.) je caresse l'espoir que quelqu'un, un jour ait évoqué ou croisé ce chasseur Jacques Ehrenkranz venant de Soissons (pseudos connus : Jaime, Robert, Jean Montégui)
Aussi, le plus succinctement possible, voici les grandes lignes de son itinéraire :

- né le 18/3/1903 à Suchostav (Galicie). Né sujet de l'empire austro-hongrois.
- 1919 face à l'antisémitisme de sa région natale, il quitte son pays à 16 ans, traverse l'Europe et arrive à Paris. Il y rencontra sa femme Gitla/Germaine Liwer.
- 1934-1935, Jacques et Germaine Ehrenkranz s'installent à Soissons (Aisne). Deux de leurs cinq enfants survivront après l'âge d'un an. Daniel (1934-1948), Lise (1936-).
-Novembre 1939 : Jacques Ehrenkranz s'engage comme volontaire étranger avec ses beaux-frères et la plupart des hommes juifs étrangers de la ville de Soissons (une dizaine). Incorporé à Barcarès dans le 22è RMVE, Ier bataillon, 1ère Compagnie.
- 5 juin 1940 il est fait prisonnier avec 11 survivants de sa compagnie (Grade de caporal en février 40) près de Fresnes lors des violents combats au Sud de Péronne (Somme).
- 16 juin 1940 : interné au Stalag XVII A à Kaisersteinbruch près de Vienne.
- 3 avril 1941 : transféré au Stalag VI A à Hemer.
- 4 octobre 1941 : rapatrié sanitaire au Val-de-Grâce à Paris, jambes paralysées.
- 17 avril 1942 : après quelques mois à l’hôpital de Soissons, il ne guérit pas. Transféré à nouveau au VdG à Paris. Séances d'électrochocs (faradisation). Il retrouvera progressivement l'usage de ses jambes.
- d'avril à aout 1942 : convalescence dans un hôpital militaire à Lyon. Le 19/20 juillet 1942, sa femme et sa belle-sœur sont raflées à Soissons. Déportées à Auschwitz, elles ne reviendront jamais. Ses deux enfants resteront cachés jusqu'à la Libération de Soissons en aout 44.
- 26 aout 1942, officiellement militaire, permission accordée. Il se dirige vers Perpignan. Jacques ne reviendra pas de permission et s’engage dans la clandestinité.
- 13 octobre 1942 : il franchit la frontière espagnole grâce au réseau d’évasion de Katelina Aguirre et de son célèbre passeur Florentino. Il fut arrêté par la police espagnole. « En résidence surveillée » à Saragosse jusqu’en avril 43.
- 1er juillet 1943 : en contact avec Emile Meyran, la comtesse de Gramont, il est nommé chef du secteur Espagne du réseau OSS Nana. Agent de renseignement. Jacques Ehrenkranz parle quatre langues : allemand, russe, français, espagnol.
- 5 octobre 1943 : il est arrêté et interné à Bilbao. Son réseau est démantelé. Les 5 membres de son groupe sont emprisonnés. L’un cèdera sous la torture et désignera Jacques comme le chef. Après de long mois en cellule, il est condamné à mort.
- 26 mai 1944 : croyant se rendre sur le lieu de son exécution, il est échangé avec ses gars contre des prisonniers allemands par les services secrets alliés.
- 27 mai 1944 : est dirigé en Afrique du Nord sur le sous-marin Marrakech et débarqué à Casablanca.
- 26 juin 1944 : Incorporé volontaire dans les Commandos de France à Staoueli.
- mars 1945 : démobilisé, il court revoir ses deux enfants à Soissons qu’il n’a pas vu depuis début 1942. Dans les mois qui suivent, il parcourt tous les services, jusqu’en Suède, pour retrouver des traces de sa femme et des membres de sa famille déportés à Auschwitz. En vain.
- En 1950, après la mort de son fils aîné, Daniel, en 1948 à l’âge de 14 ans, il décide d’emmener sa seule fille, Lise, en Israël.
- Jacques Ehrenkranz, après d’autres combats en Israël, meurt en 1977 à Eilat.

Je vous remercie chaleureusement pour toutes informations. Merci beaucoup à Henri (Chasseur Simorre) qui s'est déjà attelé à mes requêtes.
Bien à vous et bonnes fêtes de fin d'année.
Stéphane Amélineau

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 29 Déc - 5:03

Sthéphane , re-bonjour..Plusieurs juifs ont servi au Bataillon de Choc , mon oncle avait un copain , Georges OHAYON , sergent à la 4ème Cie qui est parti , aprés guerre se battre avec la Haggana (je ne suis pas certain de l'orthographe..) ainsi que le Capitaine Thaddée DIFFRE qui a monté un commando Chrétien ....

Merci pour cette présentation. Sur la photo ou Jacob est avec sa fille on voit la brochette de décorations bien garnie , cela laisse supposer qu'il s'est bien battu en 39/40....Fort du fait qu'il porte l'insigne de béret du Choc , je pense qu'il pourrait être de la 5ème Cie..Peut-être que notre Ancien Louis (Batachoc) se souviendra de ce nom???
Pur le moment , rien de nouveau...
Cdlt. Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Ven 29 Déc - 5:25

Merci beaucoup Henri. J'espère ne pas trop vous déranger.
Etant en vacances scolaires, j'en profite pour avancer dans mes recherches et mille mercis pour vos contributions. J'attends donc, avec beaucoup de respect pour ce que vous faites.
La photo de Jacques Ehrenkranz avec sa fille a été prise à Soissons en mars 1945. Effectivement il a reçu beaucoup de décoration (photo jointe, l'ensemble de ses médailles) . La première photo, le portrait avec le béret des commandos de France, a été prise à Alger.
Voici toutes les références d'archives que j'ai étudiées et que vous connaissez parfaitement sur cette période 39/45.
SHD Vincennes : cartons 12 P 91 à 96 (commandos et bataillons de choc) + Dossier d'homologation de résistant série 16 P + carton 34N191 pour le 22 RMVE.
Archives AVCC de Caen : son dossier prisonnier de guerre
SAMHA de Limages : archives des dossiers médicaux des militaires.
Archives du Mémorial de la Shoah, archives départementales de l'Aisne, Archives du Musée d'Etat d'Auschwitz, Archives nationales (pour les déportés juifs)
SHD de Pau : en attente de réponse (requête par courrier envoyée en novembre).

Si vous avez des conseils de recherches archivistiques dans d'autres centres, n’hésitez pas.
Cordialement,
Stéphane



samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 29 Déc - 6:39

Stéphane , je remets vos photos qui sont sur un autre post , ceci pour faciliter la lecture

Jacob (jacques) EHRENKRANZ Cdo de France



Vous dites que la photo avec béret a été prise à Alger , si c'est le cas cela ne peut être qu'à l'hiver 45 vue la capote et le fait que cet insigne de béret n'a été perçu qu'en France fin sept 44 par le Bataillon de Choc ..

Belle batterie de médailles ..
Cdlt .Henri


Dernière édition par Chasseur SIMORRE le Ven 29 Déc - 7:12, édité 1 fois

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Ven 29 Déc - 6:49

Merci beaucoup pour cette précision concernant la première photo. C'est ce que sa fille Lise a toujours, un portrait pris à Alger. Ces détails me sont précieux.

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 29 Déc - 23:13

Bonjour....

Décorations portées par Jacques (Jacob) EHRENKRANZ...

De gauche à droite et de haut en bas:

1 Croix du Combattant , 2 Croix du Combattant Volontaire , à signaler erreur de ruban , celui-ci est pour 14/18 pour 39/45 couleurs inversées cette erreur se produit souvent... 3 Médaille de la Résistance, 4 Croix de guerre 39/45 2 citatiions, 5 Médaille Engagé Volontaire (non officielle) , 6 Croix d'Honneur Franco-Britannique , 7 Médaille des  Evadés , 8 Commémo 39/45 , 9 Ruban Médaille Israélienne des Vétérans combattant contre les Nazis , 10 Moustique F.F.L (insigne de poitrine) , 11 Médaille Coloniale , 12 Prisonniers civils et Déportés et Otages (Théoriquement 14/18 )



Croix du Combattant Volontaire 39/45 (les couleurs sont inversées par rapport à celles de la médaille 14/18)


Médaille Israélienne  (dont seul le ruban est sur le panneau des décos de EHRENKRANZ)


Cdlt ..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Sam 30 Déc - 10:43

Bonsoir
A nouveau j'en appelle à vos connaissances.
Plus haut sur ce sujet, j'ai posté une photo de Jacques Ehrenkranz avec sa fille à Soissons, probablement en mars 1945 lorsque ce chasseur des Commandos de France était en permission. J'ai aussi cette photo de lui avec son fils, prise quelques temps avant ou après avec son fils dans la région de Lyon, toujours lors de cette permission (son fils avait été caché par des membres de sa famille pendant l'Occupation dans cette région). En observant de plus près ces deux photos, je remarque quelques différences sur ses décorations ainsi que les barrettes cousues sur son bras gauche. Ce que je sais c'est qu'il était caporal chef en décembre 1944.
Pas plus tard que ce matin, j'ai reçu cette nouvelle photo de sa fille en Israël avec un angle plus large que l'autre portrait posté plus haut.
Sauriez-vous les analyser ?
Merci d'avance
Stéphane Amélineau



samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Sam 30 Déc - 10:46

La photo avec son fils.


samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Sam 30 Déc - 22:24

Stéphane , bonjour et merci pour ces 2 nouvelles photos.Pour ce qui est de l'analyse on voit bien le galon de Caporal/Chef (2 "sardines" or et une argent)..Les insignes tissus sont bien ceux du COMMANDO DE fRANCE , avec toutefois une variante sur la "banane" , CommandoS avec un S alors que le badge "réglementaire" est sans S...Mais plusieurs versions de ce badge existent..

Insignes du Commando de France (page tirée de ma brochure "De Staouéli à Mont-Louis 1943-2013" éditée en 2013 pour les 70ans du Choc..)



Sur les bérets , les galons 43/45 (en indo , ils seront légèrement différents..)2 sardines or= Caporal , une sardine argent = Sergent...



Badges avec S , la 2ème photo appartient à Laurent JOURQUIN, son Père était au Cdo , la 3ème photo a été prise par moi en 94 chez Mr ROBERT ancien du 2ème Cdo...







Le fait que le C/C EHRENKRANZ porte sur son béret l'insigne métalique du Bataillon de Choc me laisse supposer qu'il pourrait-être de la 5ème Compagnie du 1er Bataillon de Choc  , cette 5ème Cie était jusqu'en février 1945 le 1er Commando lourd (ou d'accompagnement du Cdo de France) , auparavant le Choc n'avait pas d' Armes lourdes et le 1er Cdo lourd l'a accompagné souvent jusqu'à devenir sa 5ème Cie..

Merci à la fille de Jacob EHRENKRANZ , saluez la pour nous et souhaitez lui une Bonne Année (j'ai interpellé Louis "Batachoc" qui était du 1er Cdo lourd et 5ème Cie qui , peut-être pourra en dire plus ...)

Cdlt ..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Dim 31 Déc - 4:10

Bonjour Henri
Merci beaucoup pour ces précieuses indications.
Donc, si je comprends bien, partant du postulat que Jacques/Jacob Ehrenkranz, fin 44/début 45, pourrait avoir appartenu à la 5è compagnie du Ier bataillon de choc, à Staoueli (arrivé le 26 juin 44) il aurait d’abord appartenu au Commando d’Accompagnement sous les ordres du Lieutenant Vinciguerra.
Ce Commando d’Accompagnement aurait été amené en France par voie maritime le 27 aout 44, soit plus d’un mois avant les commandos légers.
Le 31 octobre 1944, les trois commandos légers plus le C.A. forme avec le 1er Bataillon de choc, la Brigade (ou demi-brigade) de Choc sous les ordres du Lieutenant-Colonel Gambiez.
Hiver 44 :45 : la Brigade de Choc devient le 1er Groupement de choc avec, pour les commandos de France, la création d’un 4è commando léger. Le Commando lourd ou d'Accompagnement était toujours commandé par Vinciguerra.
Merci pour votre patience à me corriger, je suis vraiment profane sur ce sujet.
Cordialement
Stéphane
PS : j'attends avec impatience des nouvelles de Louis "Batachoc"

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Inès Lacroix le Dim 31 Déc - 22:38

Bonjour Stéphane
Le Commando Lourd dont parle Henri n'est pas celui du lt Vinciguerra, mais celui du capitaine Fournier, qui a en effet été débarqué en France plus tôt que les autres Commandos et rattaché au Choc. Nous avons sur le Forum son journal de marche ainsi que les citations de pratiquement tous ses hommes. Voici l'accès direct: http://1erbataillondechoc.forumactif.com/t1076p25-ier-commando-lourd-de-france
je ne me souviens pas de tous les noms , mais il arrivait que les Commandos s'engagent sous un autre nom pour protéger leurs familles restées en France. mais avec les grades, on peut déjà avancer des hypothèses.
nous avions sur le Forum un Israélien: Lior fils ou petit fils lui aussi d'un Commando ou d'un Choc. Peut-être est-il encore possible de le contacter par son mail perso du Forum.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Lun 1 Jan - 5:28

Merci beaucoup Inès Lacroix pour tous ces éléments. Par contre je ne peux consulter sur lien proposé. il faut être un "utilisateur spécial" Smile
J'en profite pour souhaiter une très bonne année 2018.
Stéphane

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Inès Lacroix le Lun 1 Jan - 5:40

ça c'est bizarre, c'est dans la section des Commandos de france pourtant. essayez en passant par l"itinéraire normal. Sinon, on trouvera une autre solution.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Mar 2 Jan - 5:43

Bonjour
Voici deux extraits du dossier d'homologation de Jacques/Jacob EHRENKRANZ aux F.F.C. lors de ces déclarations en 1945. Il y ait mentionné, pour sa période aux commandos, sur le second document, est écrit : "Front de France, Belfort, Front d'Alsace". Est-ce que Front de France signifierait qu'il s'est battu entre le débarquement en Provence et la prise de Belfort ? Ce qui pourrait confirmer son appartenance au commando lourd de Fournier...



samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Inès Lacroix le Mar 2 Jan - 6:32

Henri, est-ce que à la longue, certains Commandos n'ont pas fini par porter l'insigne du Choc, puisqu'on les avait rebaptisés 3e Choc? Pas sur les photos que nous avons en tous cas, mais un peu plus tard?
Autre chose : sur ce document, en Espagne, il est directement rattaché au BCRA. Ce serait quand même étonnant qu'ils ne l'aient pas recontacté en Algérie, il me semble?
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Mar 2 Jan - 11:05

Inés, bonsoir..Pour ce qui est de l'insigne Choc de béret, certains Commandos l'ont porté mais à titre individuel , ..Certains Chocs ont été recrutés par le B.C.R.A pour des missions spéciales...Et sont retournés au Choc aprés leurs missions...
Cdlt..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Mar 2 Jan - 11:07

Stéphane , bonsoir et merci pour ces documents , je continue à penser que EHRENKRANZ était au 1er Cdo lourd , devenu 5ème Cie du Choc..J'espère que Louis répondra ..
Cdlt. Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Inès Lacroix le Ven 5 Jan - 2:02

Stephane, à propos de la carte de votre autre post avec le nom de Jacques Ehrenkrantz et ces trois taches curieuses, qu'est-ce qui vous fait dire qu'il s'agit de la préparation d'Essert, à part la date? Ce serait intéressant de savoir à quoi correspondent ces taches avec leur chiffre.
Vu son parcours précédent, il devait déjà disposer d'une ou plusieurs fausses identités et sans doute de faux papiers. Il est possible que en Espagne même, il ait été répertorié sous l'une ou l'autre et non la vraie et qu'il l'ait conservée en Algérie.
A propos du Front de France, je pense que c'est surtout pour différencier de l'Italie, mais savoir quand il arrive en France, c'est autre chose. Il peut avoir débarqué avec le Commando Fournier, être resté en Algérie pour entraîner les jeunes commandos aux techniques de sabotage, par exemple, ou avoir été envoyé en mission spéciale pour le BCRA et avoir rejoint quelque part en France...
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Ven 5 Jan - 5:32

Bonjour Inès
Les champs du possible que vous évoquez avec beaucoup de pertinences, sont vastes et surtout probables. Au départ, cette carte avec ces tâches (leurs natures restent un mystère) retrouvées dans son portefeuille reste un mystère. Incorporé à Staoueli le 26 juin 44, en même temps que la constitution du 3è commando léger, j'ai pensé qu'il aurait pu y être. Pour Essert, effectivement, je me suis basé uniquement à la date.
Pour son identité, là aussi cela aurait pu être sous un autre nom. Toutefois, dans les documents d'archive que je possède et émanant de son dossier d'homologation FFC et de quelques références évoquées sur ses activités dans les commandos de libération de la France, il n'est évoqué que ces deux pseudos : "Jaime" et "Robert", mais toujours le nom de Jacques Ehrenkranz. A la prison de Bilbao (entre octobre 43 et mai 44) il semble avoir donné comme identité Jean Montégui (ticket de prison pour le coiffeur, retrouvé aussi dans son portefeuille, est sous ce nom).

J'ai lu attentivement le JM du capitaine Fournier. Nulle trace de son nom dans cette 5è compagnie et plus étonnant, aucune trace sur les pages concernant les citations et médailles. Pourtant, comme posté plus haut avec ses médailles, et confirmé dans les archives précités, il reçut une de ses deux citations dans le cadre de ses activités dans les commandos :
- Citation à l'ordre du Corps d'Armée (par décision n° 1329 du 13 novembre 1945) (+Citation à l'ordre du Régiment dans le cadre des combats dans le 22è RMVE en juin 1940)

Pour avoir le détail de son dossier individuel en tant que militaire (ainsi que les motivations concernant sa citation à l'Ordre du Corps d'Armée) la réponse pourrait venir du SHD de Pau, n'est-ce pas ?
Encore à vous, merci !!!!

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Inès Lacroix le Ven 5 Jan - 5:45

Bonjour Stéphane
Les anciens Commandos de France m'ont dit qu'il n'y avait pas eu de dossier militaire établis pour eux, exceptés ceux qui sont restés dans l'armée et encore, sur celui de mon parrain par exemple, il y a très peu de précisions.
Autre piste: on s'aperçoit en lisant les JMO qu'il y a aussi tout un personnel non répertorié et relativement changeant autour des commandants d'unité, adjoints, chauffeurs, etc. Il peut avoir été rattaché à celui de Gambiez ...
Si vous avez l'accès maintenant, jetez un coup d'oeil sur le JMO des Commandos de France, au cas ou vous repéreriez l'un de ses pseudonymes
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Ven 5 Jan - 5:50

Très bien, je vais consulter tout cela, les JMO surtout (sont-ce ceux du SHD de Vincennes, série GR 12 P 91 à 97). Ayant accès, je consulte attentivement les photos du Bataillon de Choc, on ne sait jamais...

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 5 Jan - 10:34

Stéphane , bonsoir.Je vous ai ouvert l'accés...
Cdlt. Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  samelineau le Ven 5 Jan - 12:29

Mille mercis de votre confiance et de votre aide Henri, ainsi qu'Inès. Je vais étudier cela avec beaucoup d'attention. Et si pendant des semaines je reste silencieux dans ce forum, c'est que je suis penché, ici ou ailleurs, à retrouver les traces de ce fameux Jacques Ehrenkranz, aussi fameux que tous ces hommes que j'ai découvert dans l'histoire singulière des commandos de France, d'Afrique et autres bataillons de choc. A la lecture de ces corpus archivistiques, je n'hésiterais pas à vous poser des questions.
Bien à vous,
Stéphane

samelineau
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 5 Jan - 21:35

Stéphane , bonjour et merci pour ce partage qui enrichit le Forum..Bonne chance dans vos recherches..Nous cherchons de notre coté...
Cdlt..Henri

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  mickey le Ven 5 Jan - 22:47

Bien les historiens du site pour les réponses donnés .
Beau parcours de cet homme le CCh Ehrenkranz ,mais sa famille a eu moins de chance pendant cette période .
Bon courage pour tes recherche Samelineau.
avatar
mickey
ADJUDANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal-Chef Jacques/Jacob Ehrenkranz : commandos de France 1944-1945

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum