Pierre BONNEFOY

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Inès Lacroix le Mer 29 Oct - 6:30

Bonsoir Marie Pierre
Les membres de l'Armée Secrète dépendent directement des M.U.R.S, disons pour simplifier qu'ils acceptent un commandement rattaché au Général de Gaulle, ils sont organisés pendant l'occupation. Les Corps Francs sont des unités de volontaires contituées au moment des combats , qui ne sont pas directement intégrés directement dans l'armée mais se battent aux côtés des unités constituée et sous le ordres d'un de leurs chefs. Nous en avons un qui se bat aux Commandos de France.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Mer 29 Oct - 13:40

Merci Ines.

Je comprends que tu parles des Corps Francs après la libération? Ce sont les Corps francs qui ont été créé avant qui me posent problème. Tantôt ils paraissent être uniquement FTP, tantôt non. Tu en sais plus sur ceux là?
Les Corps francs dont tu parles étaient ils uniquement aux côtés de l'armée française ou pouvaient ils être mis aussi à la disposition de l'armée américaine? Les américains (enfin, les traductions) parlent de "groupements" pour les soldats français mis à leur disposition.

A propos de Louis Haefliger, un article peut t'intéresser là . http://www.cuk.ch/
Chercher Anne Cuneo le 10 avril 2012.
Cet article confirme exactement ce que m'a dit mon père sur la façon dont le peloton de reconnaissance a trouvé le camp de Mauthausen. Il m'a dit qu'un homme les avait arrêtés sur la route. C'était donc Louis Haefliger. Après un moment un peu flou, le chef du peloton a décidé de le suivre sans attendre les renforts qui n'arriveront que le lendemain. Le peloton n'avait pas du tout été informé avant cette rencontre.
Le peloton avait une mission qu'il est parti accomplir après avoir remis les gardes désarmés aux prisonniers. Dès qu'il s'est éloigné, les prisonniers ont lynché les gardes et les Kapos. Un fait que je n'ai encore trouvé nulle part mais qu'un rescapé de Mathausen joint ce printemps m'a confirmé.

Les corps massacrés à coup de sabots étaient toujours là quand le peloton est revenu le 7 mai.

Et donc mon père à terminé la guerre avec la 11th Armored Division. Sauf erreur, elle n'a pas participé aux combats dans la poche de Colmar où il devait être avec une autre unité US. Ces combats autour de Colmar semblaient les pires auxquels il a participé, bien qu'il ait été un rescapé du Team Cherry dans les Ardennes.

Je n'arrive pas non plus à trouver si des soldats de la 1ère DFL se trouvaient à Innsbruck quant elle a été dissoute, le 15 août 45.
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Inès Lacroix le Mer 29 Oct - 19:45

Bonjour Marie Pierre
Je ne suis pas spécialiste d'histoire militaire - mais ce que j'ai constaté dans les Journaux de marche, c'est que les Corps Francs apparaissent dès les débarquements ; donc en 44, ils sont constitués de volontaires d'un peu tous les horizons,je pense qu'un certain nombre de maquisards, résistants des villes ou de zones un peu moins touchées par les combats, jeunes volontaires s'y sont retrouvés. D'autres maquisards se sont directement engagés dans les unités constituées. Un certain nombre de maquis avaient été détruits et des survivants dans la nature... Les maquis et les Corps Francs sont donc deux phénomènes différents de fait, même s'il y a sans doute des interférences.
Par ailleurs, comme toutes les unité françaises, ils pnt travaillé en liaison étroite avec les unités américaines ou anglaises de leur secteur d'activité. De toutes façons ils en dépendaient eux aussi pour l'armement.
Poue Mathausen, oui, tout cela est bien attesté.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Jeu 30 Oct - 2:55

Encore merci Ines

Peut être pourrais tu me dire, pour le Corps Franc qui a accompagné les Commandos de choc, si ces soldats étaient immatriculés dans l'armée française et dans quelle unité?
Pour Mauthausen, si tu as lu quelque part ce massacre des gardes entre le 5 et le 6 mai, je suis intéressée par les références.
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Inès Lacroix le Jeu 30 Oct - 4:15

Non, ça je ne sais pas, et d'après ce que m'ont dit les Commandos de France, eux-mêmes n'avaient pas de dossiers militaires! Beaucoup de choses n'ont pas été faites suivant les normes à cette époque.
Pour Mauthausen, , il y a par exemple Les 186 marches de Christian Bernadac, mais j'avias déjà entendu parler de l'jistoire il y a longtemps par d'autres résistants.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Jeu 30 Oct - 5:56

Ce sont les Commandos ou le Corps Franc qui s'est battu avec eux qui n'avaient pas de dossiers militaires?
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Inès Lacroix le Jeu 30 Oct - 7:34

Les Commandos, mais ça m'étonnerait bien que le Corps Francs Burger en ait eu.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Jeu 30 Oct - 8:26

Et donc leur période de guerre ne leur pas ouvert des droits à une pension de retraite de combattant?
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Inès Lacroix le Jeu 30 Oct - 10:01

Je ne sais pas trop comment ça s'est passé par la suite, beaucoup avaient des décorations et des citations officiellement enregistrées, il y avait des listes que leurs anciens généraux connaissaient... Je leur poserai la question.
Pour ceux qui sont restés dans l'Armée, cette période figure sur leur dossier. Et pour ceux qui sont morts au combat, ils ont été enterrés avec les autres soldats et leurs noms figurent sur les monuments aux morts
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Jeu 30 Oct - 10:35

Et si tu veux bien partager leur réponse , ce serait sympa.

Tu disais plus haut que tu connaissais la libération de Mauthausen par des résistants. Est ce que ce sont des rescapés de Mauthausen?.
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  mickey le Ven 31 Oct - 3:24

Bonjour Ines,
Certains documents , attestations ont été régularisés après guerre à la demande de l’intéressé pour faire valoir certains droits .
Pour mon père cela a été la  nationalité française.
Réfractaire puis FFI au groupe "bayard" , Bt choc, 1/2 brig SAS en INDO a fait presque 5 ans d'armée en temps qu' italien ...........
C'est au moment de sa naturalisation qu'il a demandé  un certificat d'appartenance aux FFI daté/signé du 9.01.1949 et bien d'autres documents militaires.
Ceci pour justifier de son dévouement et implication pour la FRANCE .
A cette époque, point de photo dans le journal, ni de blabla sur l'intégration , il est vrai qu'il avait fait ses preuves  !
Le rond de cuir (fonctionnaire) de l'époque qui lui a pris le dossier lui a dit qu'il aurait du être dans la LÉGION !
Ce brave a passé un sale quart d'heure , mais ceci n'a pas nuis a sa régularisation de citoyenneté de nos jours cela aurait été autre chose .
Voila l’anecdote cheers
avatar
mickey
ADJUDANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  mickey le Ven 31 Oct - 3:37

Pour MARIE PIERRE .
Effectivement j'ai entendu et lu que certains camps de déportations s'étaient libérés d'eux même car les Kapots avaient désertés les camps suite a l'avance rapide des SOVIETIQUE et AMERICAINE .
Pour mon compte , j'ai visité DACHAU,SCHIRMECH,BIRKENAU/AUSSWITCH ,le plus prenant et lugubre avec ses pièces remplies de cheveux,protesses,fringues,valises et jouets d'enfants !
Bonnes recherches.
avatar
mickey
ADJUDANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Batachoc le Ven 31 Oct - 4:56

mickey a écrit:Bonjour Ines,
Certains documents , attestations ont été régularisés après guerre à la demande de l’intéressé pour faire valoir certains droits .
Pour mon père cela a été la  nationalité française.
Réfractaire puis FFI au groupe "bayard" , Bt choc, 1/2 brig SAS en INDO a fait presque 5 ans d'armée en temps qu' italien ...........
C'est au moment de sa naturalisation qu'il a demandé  un certificat d'appartenance aux FFI daté/signé du 9.01.1949 et bien d'autres documents militaires.
Ceci pour justifier de son dévouement et implication pour la FRANCE .
A cette époque, point de photo dans le journal, ni de blabla sur l'intégration , il est vrai qu'il avait fait ses preuves  !
Le rond de cuir (fonctionnaire) de l'époque qui lui a pris le dossier lui a dit qu'il aurait du être dans la LÉGION !
Ce brave a passé un sale quart d'heure , mais ceci n'a pas nuis a sa régularisation de citoyenneté de nos jours cela aurait été autre chose .
Voila l’anecdote cheers



Bonjour Mickey

Pour ma part, je n'ai toujours pas de livret militaire! Je n'ai qu'un Etat signalétique et des services et une Fiche de démobilisation, sur feuilles volantes.
M'étant éclipsé après ma convocation à la visite pour le STO avec la classe 43, j'ai été convoqué devant le conseil de révision en 1961 et en 1962 comme absent au service armé.! Un copain du Choc depuis Staoueli fut réquisitionné pour ramasser les poubelles à Paris... les éboueurs étant en grève.
Louis






avatar
Batachoc
CAPORAL-CHEF


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Chasseur SIMORRE le Ven 31 Oct - 5:15

Louis , bonjour et merci ...Comme quoi ,déjà à l'époque l'administration n'était pas au top... Cdlt

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Inès Lacroix le Ven 31 Oct - 5:48

Voilà, marie Pierre quelques réponses bien informées sur l'administration de l'armée!
Pour répondre à votre question sur les résistants, non, lui a été à Neuengamme Oranienburg, et Buchenwald, mais il y avait une association et pas mal de contacts entre les anciens résistants déportés.
avatar
Inès Lacroix
SOUS-LIEUTENANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Sam 1 Nov - 1:43

Merci pour ces témoignages étonnants sur l'administration de l'armée.

Malgré son parcours atypique, mon père avait un livret militaire et il n'a eu aucune difficulté, le temps venu, pour obtenir une pension d'ancien combattant. Quant il s'est engagé dans l'armée comme volontaire pour la durée de la guerre à Lyon en septembre 1944, il avait déjà un engagement avec les FFI. Les membres de son groupe ont été libres de résilier ou non ce premier engagement FFI, ce que lui n'a pas fait. Ceux qui l'ont fait avant d'être EVDG, touchaient une prime en supplément .

Pour Mickey: Mauthausen et ses camps satellites ne se sont pas libéré seuls. Les gardes et les kapos ( ceux là étant toujours choisis parmi les prisonniers et évidemment jamais armés) ne s'étaient pas enfuis. Ils ont été lynchés par les prisonniers dès que le peloton de reconnaissance qui a désarmé les gardes le 5 mai 1945 est reparti pour accomplir sa mission.

Pour les anéantir, les prisonniers de nombreux camps ont été soumis à des marches de la mort en 1945. Seuls ceux qui étaient incapables de marcher ( et sans doute trop nombreux pour être rapidement liquidés) restaient dans ces immenses camps avec quelques gardes. Ces gardes là n'appartenaient plus à la S.S. contrairement aux précédents.
Sauf erreur, ce sont dans ces camps là qu'il est arrivé que les gardes disparaissent avant l'arrivée des troupes alliés. Primo Lévi témoigne d'un tel cas. Il a écrit que sur les 800 malades de son camps encore vivants lors de l'arrivée des troupes soviétiques, et dont il faisait partie, une centaine survivait quelques jours plus tard. Pour indiquer l'état de ces malades...

Mauthausen avait un plan de destruction particulier pour les prisonniers qui n'ont donc pas été déplacés (Voir article d'Anne Cuneo déjà cité).

Mais quelqu'un pourrait il me renseigner sur l'écusson en losange portant une croix de Lorraine? Quels soldats de l'armée française portaient cet écusson sur le bras en 1944/45?






avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Chasseur SIMORRE le Sam 1 Nov - 1:58

Marie-Pierre , bonjour..Je pense que c'est de cet insigne que vous parlez... 1ère D.F.L .. Cdlt


_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Sam 1 Nov - 2:36

Merci Simorre, c'est bien celui là.

Et il est donc bien à la 1ère DFL, comme j'avais cru le comprendre. Division qui est passée à Lyon en septembre 1944.
La 1ère DFL était elle un tout ou était elle composée de plusieurs unités?
Savez vous si cet écusson était porté par tous les soldats de la 1ère DFL?
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  mickey le Sam 1 Nov - 5:29

Merci MARIE PIERRE de ses précisions sur les camps , mais ceci n'est pas ma préoccupation principale ,j'aime juste l'histoire voila pourquoi je me suis rendu sur les lieux.
J'ai été à TOMBOW pour me rendre compte du lieu si chers a nos malgrés nous qui ont eux aussi un sacré parcours !
Ils en restent peut !
Le parcours atypique et la valeur de chaque homme signant un engagement EVDG au titre de la libération de la FRANCE était remarquable pour ces jeunes français ou NON !!!
Merci a notre ami BATACHOC pour ces écris ou à COSTES André que je connais personnellement .
Je dirais que c'est mon second père avec ses histoires réalistes et en adéquation avec celles de mon paternel .
Je me suis rendu au VIETNAM ,il y a quelques années pour me rendre compte de importance des souvenirs que mon père racontait sur son lit de mort !
J'ai connus André au cours d'un repas , car je passais parmi les anciens avec quelques photos , c'est la qu'il s'est reconnu et que je l'ai connu !
A cette époque était encore du monde ses camardes de combat Armand BOUHAUD et Armand DANIEL qui avaient épousé des ALSASIENNES (sic)
Il est bon de savoir que vu la perte en personnel et les missions qui leurs étaient définies ils se connaissaient peux entre eux aux CHOC .
C'est seulement âpres guerre en discutant aux repas des anciens que ceux ci se rappelaient de tel ou tel moment ou en action !
Souvenirs de gosses .
J'ai d'ailleurs, en discutent de ceci connu dans mon village ,le petit fils d'un choc : MENNESON Raymond 2 classe né a ST AUBERT en 1923 NORD matricue LM4176 à qui j'ai réclamé les documents.
A ce jour je n'ai que la photocopie de son brevet militaire n° 131 et 280 délivré pour la conduite de moto et VL délivré au SP 70936 par le Colonel GAMBIEZ le 31.05.1945.
Dommage .
Voila pour l'anecdote .
Comme quoi 70 ans après cela perdure.
Courage dans tes recherches .
Bonne chance et courage dans tes recherches .
avatar
mickey
ADJUDANT


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Chasseur SIMORRE le Sam 1 Nov - 6:27

Marie-Pierre , bonsoir..La 1ère D.F.L comprend une vingtaine d'unités (Bataillons , compagnies...) , j'ai le livre de LE MAREC qui recense ces différentes unités et présente les insignes ..Je vous invite à aller sur le site 1ère D.F.L sur Google ou vous aurez un aperçu de ces unités... Le losange de bras était porté par une grande majorité des soldats.. Cdlt

_________________
avatar
Chasseur SIMORRE
LIEUTENANT-COLONEL


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Marie Pierre le Sam 1 Nov - 8:33

Merci Simorre. Comme j'ai fait de petits progrès en jargon militaire, je reviens tout juste d'une revisite de Google sur la 1ère DFL. Tous les insignes sont présentés mais pas les écussons de bras ( il est d'ailleurs curieux de trouver si peu de photos d'époque avec des soldats portant un écusson de bras, sinon le corps franc Pommiès découvert sur ce site).
Et je n'ai pas encore trouvé mention de groupements de cette division qui auraient été mis à la disposition des américains.
Y aurait il quelque chose à ce sujet dans votre livre?
Pourriez vous me donner le nom des unités portant cet écusson? Si cela ne vous dérange pas, évidemment. J'ai bien conscience que nous sommes un peu loin du sujet de ce forum...

Par contre, j'ai trouvé une photo d'un officier du Régiment de Fusiliers Marins avec un berger allemand, après avoir trouvé celle d'un autre berger parmi un groupe de soldat de la 1ère DFL.
Les 2 n'ont pas l'air d'être une mascotte. ( Je cherche toujours les unités qui ont utilisé des chiens de guerre. J'ai joins le régiment cynophile français dont j'ai oublié le n°, mais ils n'ont pas pu me répondre. Un caporal m'a seulement dit qu'il y a eu très peu de chiens dans l'armée à cette époque. )
avatar
Marie Pierre
CHASSEUR


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre BONNEFOY

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum